Le chemin

Dès les premiers cours de méditation nous abordons la question du sens. Nous explorons nos motivations brutes, nos aspirations profondes et le sens que chacun d’entre nous souhaite donner à son cheminement méditatif. Par la suite, et tout au long du cursus, nous considérons ces aspects essentiels sous différents angles. Nous les travaillons puis nous nous forgeons une motivation puissante, basée sur l’amour, en cohérence avec nos aspirations profondes. C’est cette motivation, dans notre cœur, qui nous portera chaque jour à la méditation.

Dans le même temps nous vivons l’expérience d’être sans attente lors de nos méditations. Nous nous contentons de nous poser sans attente. Nous nous contentons signifie que nous nous satisfaisons d’accueillir ce qui se présente. Dans cette posture très douce et pacifique d’ouverture et d’accueil il y a déjà contentement.

Il n’y a aucune contradiction ni même aucun paradoxe entre cette posture de cheminant et cette posture de méditant. Bien au contraire elles vont de pair, tout naturellement.

Nous connaissons nos aspirations, nous sommes animé de notre motivation et pour cheminer nous apprenons à nous poser dans le silence, sans attente, sans vouloir, sans crispation autour d’un résultat à atteindre. Nous préparons le terrain et nous semons des graines. Germeront-elles ? La récolte sera-elle bonne ? … nous ne nous posons même pas la question … Nous avons fait notre travail. Notre travail est d’apprendre, notre travail est de cheminer. Les obstacles seront des opportunités pour apprendre et les bénéfices seront des cadeaux.

Notre posture de cheminant est celle d’un apprenti de la vie. Nous sommes méditants stagiaire et nous découvrons. Nous expérimentons et nous acceptons le résultat de nos expériences. Rapidement nous découvrons que le lâcher prise fait partie du cheminement.

Pour vivre notre vie pleine de sens nous acceptons très humblement de ne pas savoir. Nous nous préparons à accueillir ce qui vient. Nous avons, par expérience, développé une confiance dans la méthode. Nous avons expérimenté les bienfaits de la méditation. Nous l’avons choisi comme un élément central de notre évolution.

Lorsque nous méditons nous nous abandonnons à l’expérience, en toute confiance. Faisant cela nous savons être sur la voie que nous nous traçons. Cette démarche est pleine de sens et nous remplit d’une joie profonde.